Plus belle Venise – La Première

Mon pote Tony est un ami de très très longue date. Je le connais depuis le lycée, où il était président du foyer des élèves. Par la suite je l'ai retrouvé à la fac, où il faisait des études d'italien, et encore une fois à l'époque où j'étais pion au lycée Jean-Perrin à Marseille, dans les années 80. Nous étions de nouveau collègues... Continuer la lecture de « Plus belle Venise – La Première »


– Commentaires Facebook –
/////// ///////

Mademoiselle l’aventure

Ah, l'été, c'est toujours pareil : dans ma maison ensoleillée se croisent amis, famille, amis de la famille, famille des amis et tutti quanti... et sans le faire exprès, toutes les années, comme si rien au monde n'était plus normal, on joue de la musique et on chante (si vous fouillez parmi les articles précédents vous en aurez la preuve...).

Eh bien cette année a été à la hauteur, et je me réjouis (avec tous les miens) d'avoir fait la connaissance d'Ophélie.

Elle n'a pas encore 20 ans, une voix magnifique qui me donne la chair de poule, et par dessus le marché est dotée d'une gentillesse exceptionnelle.

Elle a accepté d'enregistrer une reprise de Cabrel avec moi. Le morceau s'appelle "Mademoiselle l'Aventure", c'est une chanson qui traite du thème de l'abandon et de l'adoption, avec des mots très justes, et des notes qui vont bien avec. Continuer la lecture de « Mademoiselle l’aventure »


– Commentaires Facebook –
///////

Brooke Miller, vous connaissez ?

Attention les yeux et les oreilles... la dame est aussi agréable à entendre qu'à regarder ! C'est une des meilleures guitaristes façon "open tuning" que j'aie jamais entendue de ma vie... et en plus elle chante divinement des textes absolument poignants. Après toutes ces raisons de fondre comme un glaçon dans un verre sur ma terrasse en plein mois d'août, si vous êtes encore entiers je ne peux plus rien pour vous 🙂 Continuer la lecture de « Brooke Miller, vous connaissez ? »


– Commentaires Facebook –
///////

Shakespeare (encore), Vérone, Schmitt et le Club des Juliette

L'article précédent évoquait la mémoire de Shakespeare, ravivée par des anglais sur les ondes de la BBC à l'occasion... du premier avril dernier.

Le hasard a voulu que je tombe quelques jours plus tard sur un texte d'Éric-Emmanuel Schmitt, texte qu'on peut trouver à la fin de son recueil de nouvelles intitulé "Concerto à la mémoire d'un ange". Continuer la lecture de « Shakespeare (encore), Vérone, Schmitt et le Club des Juliette »


– Commentaires Facebook –
///////

Deux reprises d’un coup (pour moi c’est sûr il est tailleur…)

Bonjour,

Vous vous souvenez peut-être de cette chanson :

SOMERSET MAUGHAN
Compositeur : VOULZY LAURENT
Auteur : Alain SOUCHON
Editeur : UNIVERSAL MUSIC PUBLISHING MGB FRANCE
Interprète : Alain SOUCHON, MICHEL KOCHMANN
ISWC : T-003.036.972.2

Je me souviens l'avoir entendue dans une version à plusieurs voix, interprétée par les Enfoirés...

J'ai voulu remettre la main sur ce morceau, mais je n'y suis jamais arrivé. Du coup l'envie m'a pris de l'enregistrer tout seul, avec un accompagnement très simple.

Normalement elle devrait démarrer dans le bidule ci-dessous (il suffit de cliquer au bon endroit...)

Pendant que j'y étais, j'en ai enregistré une autre dans la foulée...

"Au bois de mon cœur"

Le célèbre titre de Georges Brassens revisité façon Bernard (trois voix en harmonie, piano, guitares, percussions diverses et bonne humeur en prime).

En bidouillant un peu dans les boutons, les amateurs (s'il y en a) pourront même télécharger les morceaux... (petite flèche vers le bas das chaque player)


– Commentaires Facebook –
///////

Lez zippés (un texte de Philippe Supera)

pas le temps...Philippe Supera (dont j'ai parlé dans un article précédent) avait écrit un texte plein de vie, de colère, mais aussi d’humour, il y a quelques années. Ça s'appelle « les zippés » et ça parle des gens qui n’ont le temps de rien, qui vivent la vie comme une fuite en avant perpétuelle, et n’accordent finalement d’attention qu’à eux-mêmes. On a tous connu ça. Lisez, ça vaut son pesant de cacahuètes…

Continuer la lecture de « Lez zippés (un texte de Philippe Supera) »


– Commentaires Facebook –
///////

Philippe est parti…

Philippe

Je viens de perdre un ami très cher. Il s’appelait Philippe Supera, il jouait un petit peu de la guitare (Jasmine, sa Takamine…), était branché photo, mais c’était surtout un as de la programmation, d’internet, d’un autre monde possible et du cœur gros comme ça.

Je l’ai rencontré par…internet ! C’était le génial inventeur de TarifCom, un petit logiciel qui calculait en direct le montant de notre facture de téléphone à l’époque antédiluvienne où les forfaits illimités et gros débit n’existaient pas encore…

Philippe est devenu par la suite mon hébergeur, puis mon ami. Plusieurs étés de suite, il est passé à la maison avec son petit Léo à l’occasion des grandes vacances… Continuer la lecture de « Philippe est parti… »


– Commentaires Facebook –
///////

Le cerveau humain ne peut pas gérer plus de 150 amis à la fois

Chat de Geluk devant son ordiOn ne peut pas être ami avec tout le monde !!

Lu dans La Tribune de Genève du Vendredi 5 Février 2010 le cerveau humain ne peut pas gérer plus de 150 amis à la fois !
C'est la conclusion d'une très sérieuse étude d'un professeur d'Oxford : Robin Dunbar, c'est son nom, s'est penché sur les réseaux sociaux, en particulier sur Facebook et affirme que posséder plus de "150 amis" est ingérable... Le néocortex du cerveau, dit-il, n'a pas la capacité de faire au-delà, il ne peut pas entretenir un lien social avec plus de 150 personnes...


– Commentaires Facebook –
///////

Un match de foot vu par quelqu’un qui n’aime pas ça…

J'aime pas le footAussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été complètement indifférent au football, et en même temps toujours au milieu des footeux.

Cela a commencé à l’école… Les instits, et plus tard les profs de gym, quand ils voulaient nous faire plaisir et avoir la paix pour une heure, nous disaient « Bon, ben vous n’avez qu’à faire un foot ! ».

A ce moment-là, tous mes camarades sautaient de joie, et moi je pensais « tu parles d’une poisse »…

En effet un gamin qui ne joue pas au foot finit toujours par s’entendre dire « bon, ça fait rien, on va te mettre dans les bois (ça voulait dire que j’allais être le gardien de but, poste détesté de la plupart des autres joueurs, allez savoir pourquoi). Continuer la lecture de « Un match de foot vu par quelqu’un qui n’aime pas ça… »


– Commentaires Facebook –
///////