Vous ne connaissez pas Eddtor ? Lisez ceci!

Je viens de découvrir Eddtor, un éditeur de texte en ligne qui vous permet de vous concentrer sur la rédaction sans jamais être distrait par une foultitude de choses inutiles et/ou désagréables venant polluer votre écran.

Éditeur de texte vs traitement de texte

Rappelons qu'à la différence d'un traitement de textes, un éditeur ne permet pas les enrichissements.  Ni choix de polices, ni mise en forme de caractères, paragraphes, listes à puce... c'est ainsi ! Mais alors que la plupart des éditeurs de texte que je connaissais jusqu'alors (type Notepad++) sont orientés vers une cible de développeurs (ou plus généralement de personnes tournées vers le code), Eddtor, quant à lui, s'adresse avant tout aux rédacteurs. Et plus précisément aux rédacteurs web.

Pour ma part, je publie régulièrement sur au moins deux blogs. Celui de mon site professionnel, et celui de mon site perso (ici-même). Et comme je l'expliquais dans un article récent, j'ai à cœur de respecter un certain nombre de règles d'écriture simples. Celles qui sont recommandées par Google, mais aussi par les outils d'optimisation SEO (de type Yoast SEO, et bientôt WP Search Console, un outil plus costaud – et payant – que j'ai l'intention de tester, je vous raconterai ça).

Des règles de métrique toute bêtes...

Ces règles ont notamment trait au nombre de mots, nombre de caractères, de paragraphes, de mots par paragraphe, etc. Ainsi, pour rédiger mes articles publiés sous WordPress, j'avais pris l'habitude de commencer ma saisie dans Word. Car Word est relativement outillé de ce point de vue.  Encore qu'il ne le soit pas suffisamment à mon goût...  Et une fois mes opérations de comptage réalisées, je basculais dans WordPress pour finaliser les choses. L'opération se faisant par un simple copier-coller.

Pas de panique, Eddtor est là !

Eh bien à partir de maintenant, je ferai tout cela à partir de Eddtor ! Cet outil est en effet beaucoup plus simple, et remplit parfaitement son rôle.

Notons qu'il fonctionne directement en ligne, et que tous nos documents sont automatiquement sauvegardés à la volée. C'est toujours un souci de moins. Dans un même ordre d'idées, notons les deux traditionnelles flèches de type "Undo (Annuler)" et "Redo (Rétablir)" qui nous permettent de revenir en arrière sur notre frappe en cas de besoin.

Mais venons-en là où Eddtor se démarque complètement de tout ce que je connais. Figurez-vous qu'il fournit en temps réel (dans la barre de menus) un certain nombre d'indicateurs fort utiles : "Nombre de mots tapés", "temps passé à les écrire" (idéal pour ceux qui facturent leur, temps de travail), et enfin "temps estimé pour la lecture" de votre document par un lecteur moyen.

Tout cela aurait pu manquer de caractère, si...

Eddtor loading...Une seule chose me manquait : le comptage des caractères ! Indispensable pour celui qui veut remplir les fameuses zones de type "Résumé de l'article pour Google", Vous savez, celles qui à l'instar d'un tweet, ne doivent pas excéder un nombre de caractères donné. Rien de plus énervant que de procéder par essais/erreurs successifs pour voir ce qui tient ou non dans la zone prévue à cet effet ! Pareil pour le titre d'un post, censé peser 24 à 43 caractères si on veut rester dans les bonnes grâces de Sa Majesté Google... Sans compter que sur d'autre outils, tels Twitter dont on vient de parler, il peut être utile de visionner en temps réel le nombre de caractères frappés. J'ai pu faire ça dans moult formulaires en ligne, c'est donc que cela n'a certainement rien de sorcier !

J'en ai rêvé, Marius Pop l'a fait !

Eh bien qu'à cela ne tienne, Marius Pop (le génial inventeur de Eddtor) a rajouté cette possibilité… et à ma demande en plus ! Comment cela a-t-il été possible ? Tout simplement parce que lorsque j'ai créé un compte utilisateur (au fait : tout ceci est complètement gratuit, faut-il le préciser ?), Marius m'a envoyé un mail m'invitant à suggérer des modifications. Du moins si le cœur m'en disait… J'ai alors raconté mon histoire de "comptage de caractères". Mais très, sincèrement je ne m'attendais certes pas à être lu, et encore moins à être exaucé de si tôt !

Parce que les rêves sont faits pour être réalisés....

C'est pourtant ce qui s'est passé ! Non seulement Marius a implanté EX-AC-TE-MENT la fonctionnalité de mes rêves dans le menu principal de son Eddtor, mais en plus il lui a attribué un raccourci clavier qui se trouve être "Ctrl + Majuscule + B"… B comme Bernard, pour me remercier.

Voilà un raccourci clavier que je ne suis pas près d'oublier !

Voilà un raccourci clavier que je ne suis pas près d'oublier ! Depuis lors Marius et moi continuons à correspondre, et sommes déjà devenus deux vieilles connaissances qui s'entendent comme larrons en foire 🙂 La dernière suggestion que je lui ai faite (et qui, je n'en doute pas, sera implémentée au produit au moment où vous lirez ces lignes) sera de permettre de visualiser le nombre de caractères (ou de mots) d'une sélection (très utile pour  faire la chasse aux phrases longues, c'est-à-dire "de plus de xx mots").

Voilà. Si vous-même écrivez peu ou prou des petites (ou grandes) choses sur le web, je vous recommande chaleureusement de vous précipiter sur ce petit bijou  !

Bien à vous,

Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *