Chanson dégagée

Chanson dégagée. Paroles et musique : Bernard Lamailloux

Si tu aimes la musique
que tu écris des chansons
mais que tu fais pas de politique
on te prendra pour un con
prends trois accords au hasard
dans une vieille méthode
tu feras avec ta guitare
une chanson à la mode.
Tu sais c’est pas compliqué
Si tes paroles sont trop sages
pour refaire la Société
faudrait peut-être que tu t’engages

Les Ricains ou l'armée, le Chili ou les flics
pour trouver un sujet t’as l'embarras du choix.
les loubards, la télé, le tiercé, le schmilblick
un couplet sur le racisme aussi pour faire le poids.
toutes les causes à défendre sont bonnes à manger
c’que tu dénonceras te servira de cible
et si les gens te disent que tu t’es pas foulé
tu pourras toujours dire que c'est pour être accessible.

si jamais pas un peu honte
devant ton bol de riz complet
parle un peu de la faim dans le monde
ça t’aidera à digérer
ne te casse pas trop la tête
pour le produit que tu lances
tout le monde trouvera ça très chouette
même si toi tu t’en balances
Y’a des mots super cotés
qui font très bonne impression
comme « pouvoir » ou « liberté
et « moi j’fais pas de concessions »

Tu verras c’est bizarre comme les mots c’est magique
si tu parles de justice pour toute la planète
tu passeras pour un juste aux yeux de ton public
qui pensera forcément que t’es un type honnête
mais pour l’actualité faut que tu fasses attention
il faut pas faire de gaffe, tiens-toi bien au courant
si le type qui t’interroge est d’ « Libération »
s’agit pas d’un journal pour anciens combattants…

Pour pas qu’on voie tes boutons
sur la scène tu peux danser
tout en chantant en breton
sur un p’tit air de reggae
si tu ne sais plus quoi faire
que brusquement c’est le trou
gueule un coup sur la misère
ça, ça marche à tous les coups
et si tu trouves ça moche
tu seras pas l’premier pirate
à avoir le cœur à gauche
et le portefeuille à droite

Dis que t’aimes pas la pub pour avoir l’air dans le coup
que tu vis solitaire au milieu des nuages
et si dans les journaux on voit ta gueule partout
tu pourras toujours dire que ça c’est du message.
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, vous venez d’entendre
une histoire n peu folle, une tarte à la crème
et même si vous trouvez qu’elle n’est pas très tendre
c’est ma façon à moi de dire que je vous aime.
Les copains, les copines, ne faites pas cette tête
ne vous inquiétez pas, j’veux pas vous agresser
et si vous n’aimez pas cette chanson mitraillette
vous pouvez vous rasseoir… elle n’était pas chargée.

Pour la vidéo, cliquer sur l'image ci-dessus.
Pour le fichier mp3 seul, cliquer sur la flèche "lecture" dans le petit player ci-dessous.

 


Paroles et musique : Bernard Lamailloux.
Dépôt SACEM septembre 1980