Chanson pour les Détraqués

 

Quand je me sens mélancolique
Que le spleen vient à m'attaquer
Je prends mes claques… et surtout mes clics
Pour voir mes potes les Détraqués

Y'a le gus qui poste des photos de gros bras
Tablettes de chocolat
Les filles en sont folles mais si ça s'trouve le p'tit gars
Y ressemble à Paul Préboist

Y'a la jeune dame qui dessine des bisous
Qui nous en envoie tout plein, tout partout
Mais tout au fond de son appartement
Elle a peut-être juste 120 ans.

Qu'est-ce que ça peut vous faire
Si on aime ce qui est rigolo
Ces petites occasions
On en a pris l'habitude

Qu'est-ce que ça peut vous faire
Si on aime se tenir chaud
Et toutes nos illusions
Valent bien vos certitudes

Les Détraqués, j'les connais pas
Y sont tous derrière leur ordi
Leur téléphone, ou ch'sais pas quoi
Leur minitel, leurs bigoudis

Y'a ceux qui balancent des gros trucs bien saignants
Mais qui me font rire, faut croire
Et ceux qui nous font juste un coucou en passant
Qui restent debout au comptoir

Les filles qui mettent des photos de leur chat
En disant "c'est le seul qui m'déçoit pas"
Et les messieurs qui répondent en riant
"C'est parce que tu m'connais pas"

Tout ça ne fait pas d'mal
Ça n'prêt' pas à conséquence
Ces petites occasions
On n'va quand-même pas s'en priver

Oui mais en attendant
Ch' sais pas si vous avez remarqué
Cette pauvre Conséquence
Personne n'veut rien lui prêter

A tous mes potes les Détraqués
Je dédie cette petite chanson
Pour vous tous, je l'ai composée
Entre deux zèbres et sans façon

Les garçons ne vont pas s'priver
De me dire que qu'chuis rigolo
Et les filles par message privé
Me donneront p'têtre
C'est ça qui est beau

Et les filles par message privé
Me donneront p'têtre…
Leur numéro

 

Pour la vidéo, cliquer sur l'image ci-dessus.
Pour le fichier mp3 seul, cliquer sur la flèche "lecture" dans le petit player ci-dessous.


© Paroles et musique Bernard Lamailloux - 8/07/2017
Dépôt Sacem juillet 2017