Faux départ (chanson)

Faux départ. Une chanson de Bernard Lamailloux

Moi qui ne suis de nulle part
j’ai dans un coin de ma mémoire
un pays couvert d’oliviers
et de soleil et de bonté

et je sais que c’est bien plus qu’une carte postale
ou qu’un rêve gonflé de nostalgie amère
non, ça n’a rien à voir avec le carnaval
surtout ne riez pas, je veux revoir la mer
Ceux qui te disent que le passé
n’est qu’une glace déformante
mais ne savent plus que foncer
ne les écoute pas, ils mentent

moi je n’ai plus qu’une envie c’est de tourner la page
et je pars aujourd’hui retrouver ma Provence
je reviendrai sans doute courir d’autres images
d’autres musiques aussi… et pour tenter malchance

Mais pour l’instant je veux chanter
prendre la vie de l’autre côté
mes amis ne m’en veuillez pas
si un jour je reste là-bas

Je trouverai sûrement un p’tit recoin tranquille
ma porte restera ouverte à tous les vents
en suivant le soleil, pour trouver c’est facile
et vous pourrez venir
si vous avez le temps…

 


Paroles et musique : Bernard Lamailloux (03/09/1981).
Dépôt SACEM octobre 1981