Les mondes virtuels (chanson)

 

Les mondes virtuels

Allez-y, vous n'en reviendrez pas !

En ce moment je découvre
Un truc qui ne manque pas de sel
C’est que des tas de gens se retrouvent
Dans un monde virtuel

Font ça depuis leur ordi
Et sans armes ni bagages
À l’aide de leur p’tite souris
Partent pour de longs voyages

Avec ma copine Yasmine
N’avions rien à faire ce jour-là
On s’est dit « ce serait mimine
De se retrouver là-bas »

Moi chuis pas plus bête qu’un autre
J’vais souvent sur « Le Bon Coin »
Fesse de Bouc, et quelques autres
Ça doit pas être bien malin...

Comme un indien dans la ville
C’est dans ce foutu bazar
Que j’ai trouvé mon talon d’Achille
Y s’appelle Achille Zavatar

Aujourd’hui je vous le confesse
J’peux dire que des choses j’en ai vues
Des tas d’gens qui disparaissent
Des régions qui n’existent plus

J’ai traversé des océans
Comme y disent dans les chansons
Sauf qu’y’a un truc pas très marrant
C’est que chuis resté au fond

Quand par miracle chuis arrivé
Y’avait tout là-haut dans les cintres
Un gars que tout le monde écoutait
Parce qu’il avait des potes peintres

Moi j’avais qu’des ‘‘pot’ peinture’’
Qu’étaient renversés sur mes pieds
C’est vrai qu’ j’aime bien la nature
Heureusement qu'chuis pas rancunier

Pendant c’temps l’gars disait qu’les machines
Se servent de nous pour le sexe
Vous auriez vu ma bobine
Moi j’me sentais plutôt kleenex

En tout cas j’vous aurai prévenus
Si jamais vous y allez un jour
Et qu’vous avez raté le début
Y’a pas de télé 7 Jours

J’ai fini par trouver Yasmine
Tous les deux on sentait le poisson
On avait de l’eau plein les narines
Mais on rigolait pour de bon

On a vu plein de nouvelles têtes
Le gens nous ont ouvert les bras
Depuis j’ai qu’une idée en tête
C’est de retourner là-bas

En ce moment je découvre
Un truc qui ne manque pas de sel
C’est qu’là où tous ces gens se retrouvent
C’est un très joyeux bordel

 

 

Pour la vidéo, cliquer sur l'image ci-dessus.
Pour le fichier mp3 seul (sans les images, ni le petit texte du début), cliquer sur la flèche "lecture" dans le petit player ci-dessous.


© Paroles et musique Bernard Lamailloux - 4/04/2013
Dépôt Sacem 2017
Chanson dédiée à Yasmine Kasbi.