La nuit de la Saint Jean (chanson)

La nuit de la Saint Jean

Te souviens-tu de ces grands feux
que nous allumions tout le temps
pour saluer ce jour radieux
qui de l’année est le plus grand
le plus long jour offert par Dieu
la plus courte nuit de Satan
c’était toujours tell’ment joyeux
c’était la nuit de la Saint Jean

Tout le village se rassemblait
sur la grand place illuminée
y’avait le maire, y’avait l’curé
y’avait même la maréchaussée
on érigeait un grand bûcher
chacun y mettait c’qu’il voulait
y’avait toujours un peu de vent
c’était la nuit de la Saint Jean

Quand l’soleil s’mettait à pâlir
on mettait le feu au bûcher
au milieu des cris et des rires
les enfants s’mettaient à danser
le maire se faisait applaudir
le curé se faisait prier
le seul jour où j’étais croyant
c’était la nuit de la Saint Jean

Et puis le feu mourait lent’ment
l’ombre se faisait plus épaisse
peu à peu s’en allaient les gens
le silence remplaçait la liesse
un soir nous sommes restés, pourtant
échangeant nos premières caresses
nous étions presque encore enfants
c’était la nuit de la Saint Jean

Te souviens-tu de ce grand feu
que tu allumas dans mon cœur
un soir d’été, un soir où Dieu
ni Satan ne nous faisaient peur
il se consume encore un peu
quand mes yeux revoient la lueur
de mon amour d’adolescent
c’était la nuit de la Saint Jean


Pour écouter le fichier mp3, cliquer sur la flèche "lecture" dans le petit player ci-dessous.


© SACEM N° 8104063411
Paroles : Robert Buissière
Musique : Bernard LAMAILLOUX