Plein de marques (chanson)

Plein de marques. Une chanson de Bernard Lamailloux

Tu t’avances
dans le noir
mais qu’est-ce que c’est
que tout ce fourbi
t’as l’impression
de rien voir
c’est pas du tout
c’qu’on t’avait dit

t’y comprends
rien du tout
tout ça va-t-il
bientôt finir
tu reçois
pas mal de coups
mais tu vois
toujours rien venir

heureusement
que t’as de l’humour
pour mieux
supporter tout ça
trente six mille
chandelles tous les jour
ça fait beaucoup à la fois

labyrinthe
et jeu de miroirs
on n’arrête pas
d’se cogner
mais si du dehors
on pouvait s’voir
ça nous f’rait bien rigoler

Pour trouver
ton avenir
t’arriveras
par quel navire ?
si ça s’trouve c’est à
Gardanne
ou peut-être bien
en Louisianne

tous ces trains
toutes ces gares
tous ces bagages
sur les chemins
c’est pas bon
pour la guitare
et ça fait
des ampoules aux mains

heureusement
que t’as de l’humour
pour mieux
supporter tout ça
vingt millions
d’appels au secours
ça fait beaucoup à la fois

labyrinthe
et jeu de miroirs
on n’arrête pas
d’se cogner
mais si du dehors
on pouvait s’voir
ça nous f’rait bien rigoler

et ta pe-
tite nana
p’têt’qu’elle sait
même pas qu’t’existes
si ça s’trouve elle
t’attend pas
avoue quand-même
que ça s’rait triste

ou alors
elle fait qu’ça
p’têt’que t’es l’seul
sur la piste
et qu’tu la connais
bien déjà
eh ou c’est ça
la vie d’artiste

heureusement
que t’as de l’humour
pour mieux
supporter tout ça
cambriolage
chagrin d’amour
ça fait beaucoup à la fois

labyrinthe
et jeu de miroirs
on n’arrête pas
d’se cogner
mais si du dehors
on pouvait s’voir
ça nous f’rait bien rigoler

Bon ben j’vais
m’arrêter
j’crois bien que
je t’ai tout dit
mais avant
de raccrocher
écoute ce
conseil d’ami

avant de
traverser
regarde bien
n’aie pas peur
mets les patins
avant d’entrer
et repère bien
les extincteurs...

 


Paroles et Musique : Bernard LAMAILLOUX – 21 juillet 1991
Dépôt SACEM août 1991