Amour, amitié

 

Pierre Vassiliu et Bernard Lamailloux en 1980

 

Cette année-là, j'avais eu la chance d'être invité pour quelques jours au centre de vacances de Clermoulins, dans le Doubs. Le dernier soir, Pierre Vassiliu y donnait un concert.

Au moment de chanter son dernier titre, l'artiste demande aux musiciens qui l'accompagnent de quitter la scène, puis propose aux spectateurs qui le souhaitent de venir carrément sur scène s'emparer d'un des instruments laissés disponibles, pour venir improviser avec lui un accompagnement pour le  dernier morceau de son tour de chant.

Mes amis m'ont alors littéralement poussé sur la scène (en fait ils n'ont pas eu beaucoup à insister), et l'un d'eux a même immortalisé la scène sur un cliché !

Ensuite nous sommes allés dîner en petit comité avec le monsieur et son équipe (rappelons que j'étais pote avec les organisateurs). Le repas fut mémorable, et Vassiliu s'est montré aussi sympa et humain en petit comité qu'il l'avait été sur scène auparavant.

Aujourd'hui ce monsieur n'est plus, et j'ai eu l'idée de reprendre une des chansons qu'il chantait à l'époque, en s'accompagnant lui-même à la guitare. J'adore ce texte et cet accompagnement beaucoup plus subtil qu'il n'y paraît à première ouïe…

 

///////