Une miniature en bois précieux : le Temple du christ Roi

Bonjour,

J'aimerais vous parler aujourd'hui d'une œuvre d'art qui m'a beaucoup marqué. Elle se trouve dans l'église Saint Ignace de Loyola à Rome.

Temple du Christ Roi par Vincenzo Pandolfi - Église St Ignace de Loyola à Rome
Temple du Christ Roi par Vincenzo Pandolfi (1905 - 2005). Église St Ignace de Loyola à Rome

Comment se rendre à l'église Saint Ignace de Loyola ?

L'adresse exacte est Via del Caravita, 8a, 00186 Roma RM, Italie.

Google Maps la connaît bien  🙂 cf. carte ci-dessous.

Itinéraire : Si vous flânez en touriste dans la ville de Rome, vous tomberez tôt ou tard sur la fameuse Piazza Navona et ses trois fontaines. Dirigez-vous vous alors vers le Panthéon tout proche, puis parcourez une distance équivalente dans la même direction (avec le palais Quirinal en point de mire).

L'église se trouve sur la piazza Sant'Ignacio, qui jouxte la Via del Caravita. Sa construction démarra en 1626 en hommage au saint fondateur de la Compagnie de Jésus (dont les membres sont appelés jésuites), lequel avait été canonisé quelques années auparavant.

En entrant dans l'église : la célèbre fresque en trompe-l’œil d'Andrea Pozzo

 

Église Saint Ignace de Loyola (Rome) - Fresque en trompe-l’œil d'Andrea Pozzo

L'église est répertoriée dans de nombreux guides touristiques à cause de la fresque en trompe-l’œil peinte sur son plafond. Cette œuvre fut réalisée en 1685 par le peintre jésuite Andrea Pozzo.

Un contributeur de Google Maps a eu l'excellente idée d'en prendre une vue en 3D. vous pouvez y accéder par ce lien.

Le Temple du Chris Roi

Temple du Christ Roi par Vincenzo Pandolfi - Église St Ignace de Loyola à Rome
Temple du Christ Roi par Vincenzo Pandolfi (1905 - 2005). Église St Ignace de Loyola à Rome

Temple du Christ Roi par Vincenzo Pandolfi (détail).

Temple du Christ Roi( détail).

Dans cette même église se trouve également une œuvre d'art injustement méconnue à mes yeux, mais qui m'a frappé, encore plus que la fresque du plafond : Il s'agit du Tempio di Christo Re que l'on doit à un certain Vicenzo Pandolfi. L'idée de l'artiste était de réunir dans une grande église toutes les religions du monde, en supposant l'abolition de toutes les guerres dans le but de parvenir à la paix universelle.

56 reproductions de lieux de culte situés dans de nombreux pays du monde sont représentées sur tout le pourtour du Temple.

L'artiste commença ce travail à l'âge de 70 ans, et il le termina l'année de ses 98 ans, soit 2 ans à peine avant sa mort. L'œuvre, réalisée à une échelle de 1/200, est faite de différentes essences de bois précieux.

L'intention du maître était d'amener chaque être humain de chaque religion vers une église seule et unique tournée vers le Christ, dont une petite statue se trouve tout en haut, au sommet du temple (oui, je sais, il aurait pu pousser l’œcuménisme encore plus loin, mais bon, on ne va pas chipoter, hein ?... Le geste est déjà bien appréciable comme ça).

Biographie de Vincenzo Pandolfi

Portrait de Vincenzo Pandolfi
Portrait de Vincenzo Pandolfi

Jeunesse et études

Né à Pomigliano d'Arco (région de Naples) en 1905, Vincenzo Pandolfi est l'aîné d'une fratrie de six enfants. Dès l'école primaire, tous les après-midi, il fréquente les ateliers de menuiserie de sa ville pour en apprendre les secrets. A la fin de ses études primaires, ses parents lui proposent de travailler dans l'ébénisterie, ce qu'il accepte avec joie.

C'est ainsi que, doté d'un immense sens artistique, il commence à travailler seul à 14 ans : Rapidement, il devient apte à réaliser des œuvres artistiques et suit des études de dessin architectural et de sculpture avec un maître de Naples. À 20 ans, devenu propriétaire d'une menuiserie qu'il qualifie lui-même de "discrète et efficace", il réalise (entre autres) des meubles d'art.

Son amour pour le divin et pour tout ce qui était religieux vint progressivement s'ajouter à son amour pour l'art et la beauté. Il a cultivé un intérêt pour les études théologiques et s'est montré engagé dans les œuvres de charité. Père de cinq enfants, il remplit sa déjà longue journée de travail de prière et de méditation, surmontant les difficultés de chaque jour, venant aussi en aide à son épouse Irène.

Son idée maîtresse à cette époque-là : la réalisation et la donation de la statue de l'Immaculée sur la place du même nom à Pomigliano d'Arco.

Conception et construction du Temple du Christ Roi

Miniatures de N.D. de Paris et de la cathédrale St Paul de Londres.
Zone Europe - Miniatures de N.D. de Paris et de la cathédrale St Paul de Londres. Deux des 56 reproductions de lieux de culte du monde entier...

À l'âge de 70 ans, libre de tout engagement professionnel, il a voulu consacrer le reste de sa vie à une œuvre unique et universelle : une œuvre d'art en bois miniature qu'il baptise le Temple du Christ Roi. Cet ouvrage a pour ambition d'être le berceau du dialogue entre les religions.

L'artiste est décédé le 14 avril 2005, peu de temps après avoir terminé son œuvre.

 

Pourquoi cet article ?

Dès mon retour de vacances à Rome (décembre 2018), après avoir vainement recherché sur le Net des publications ou documentations francophones à propos de cette œuvre et de cet artiste, j'ai fini par décider d'écrire l'article que j'aurais bien aimé trouver moi-même. Je n'ai aucune qualification pour cela mais qu'importe, j'espère qu'il vous aura intéressé. Toutes les photos (à l'exception du portrait de l'artiste) ont été prises par votre serviteur. Sentez-vous à l'aise de les utiliser comme bon vous semble, le cas échéant.

Ressources

Site internet très complet (en italien) dédié à l'artiste :

http://www.webalice.it/salvapan/pandolfi/

Ci-dessous un clip vidéo (très émouvant à mes yeux) réalisé autour de l'artiste et de son célèbre "Tempio..." :

 

 

 

 


– Commentaires Facebook –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *