Alger, un livre, des musiques, et Hubert “comme là bas, comme avant”

Dans les années 80, j’avais rencontré Hubert Huertas dans un hameau Varois semblable à ceux qu’on ne voit plus que dans un film de Pagnol. J'y avais des habitudes et venais y retrouver quelques amis. Je me souviens d’une après-midi où nous avions chanté et joué de la musique ensemble, Hubert et moi, au milieu d’une vingtaine de personnes, un très bon souvenir m’en était resté… Continuer la lecture de « Alger, un livre, des musiques, et Hubert “comme là bas, comme avant” »

///////

Mon pote et le risque

Bonjour,

En ce moment le dernier film de Marc Esposito est l'affiche :

affiche du film mon pote

Date de sortie : 01 Décembre 2010
Réalisé par : Marc Esposito
Avec : Edouard Baer , Benoît Magimel
Dure : 1h45min
Synopsis : Victor est le patron d'un magazine automobile. Un jour, il va parler de son travail dans une prison. Il y rencontre un ancien braqueur, Bruno, fan de son magazine, qui lui demande de l'embaucher. Victor accepte. Une amitié naît entre les deux hommes.

Il se trouve que ce matin, j’écoutais France Inter, et que Marc Esposito était venu parler de son film. A ma grande surprise, il a annoncé qu’il s’agissait d’une histoire d'amitié qui s'inspire de la rencontre entre lui-même, alors qu’il était directeur du mensuel Première, et de Jean-Luc Levesque, ancien détenu qu'il engagea comme maquettiste, puis directeur artistique.

Il a même précisé que son ami Jean-Luc était venu déposer sur son blog un témoignage émouvant … Alors j’y suis allé voir aussitôt. Effectivement, le témoignage était bien là. Cela commence ainsi : Continuer la lecture de « Mon pote et le risque »

///////

Une nouvelle artiste est née

Crocodile au milieu d'un paysage d'automne, par Jade Caporali

Bonjour.

Aujourd'hui j'ai découvert une artiste peintre. Elle s'appelle Jade Caporali.

Un galeriste ému m'a récemment fait entrevoir ce tableau qui était exposé... dans le coffre d'une voiture (ces jeunes artistes ne savent plus quoi inventer... 🙂 ).

J'aime beaucoup ce tableau et j'espère qu'il vous plaira. Il attend vos commentaires...

///////

Shakespeare (encore), Vérone, Schmitt et le Club des Juliette

Un article récent évoquait la mémoire de Shakespeare, ravivée par des anglais sur les ondes de la BBC à l'occasion... du premier avril dernier.

Le hasard a voulu que je tombe quelques jours plus tard sur un texte d'Éric-Emmanuel Schmitt, texte qu'on peut trouver à la fin de son recueil de nouvelles intitulé "Concerto à la mémoire d'un ange".
Ce texte relate une anecdote intéressante à propos de Juliette, celle de Roméo, héroïne de... Shakespeare.

Lisez plutôt :


À Vérone […] dans la première moitié du XXe siècle, un jardinier s'occupait d'entretenir le cimetière où se trouve le mausolée de Juliette. Les touristes venaient regarder sa tombe, les amoureux venaient s'y embrasser, et les malheureux y pleurer. Ému par les scènes auxquelles il assistait quotidiennement, le jardinier dressa des oiseaux pour que ceux-ci, à son ordre, viennent se poser sur l'épaule des âmes en peine, puis leur donnent, d'un coup de bec furtif, un baiser. Ce phénomène plut, intrigua, et, petit à petit, des lettres parvinrent du monde entier pour demander à Juliette des conseils amoureux. Continuer la lecture de « Shakespeare (encore), Vérone, Schmitt et le Club des Juliette »

///////

Un match de foot vu par quelqu’un qui n’aime pas ça…

J'aime pas le footAussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été complètement indifférent au football, et en même temps toujours au milieu des footeux.

Cela a commencé à l’école… Les instits, et plus tard les profs de gym, quand ils voulaient nous faire plaisir et avoir la paix pour une heure, nous disaient « Bon, ben vous n’avez qu’à faire un foot ! ».

A ce moment-là, tous mes camarades sautaient de joie, et moi je pensais « tu parles d’une poisse »… Continuer la lecture de « Un match de foot vu par quelqu’un qui n’aime pas ça… »

///////

Le cerveau humain ne peut pas gérer plus de 150 amis à la fois

Chat de Geluk devant son ordiOn ne peut pas être ami avec tout le monde !!

Lu dans La Tribune de Genève du Vendredi 5 Février 2010 le cerveau humain ne peut pas gérer plus de 150 amis à la fois !
C'est la conclusion d'une très sérieuse étude d'un professeur d'Oxford : Robin Dunbar, c'est son nom, s'est penché sur les réseaux sociaux, en particulier sur Facebook et affirme que posséder plus de "150 amis" est ingérable... Le néocortex du cerveau, dit-il, n'a pas la capacité de faire au-delà, il ne peut pas entretenir un lien social avec plus de 150 personnes...

///////

Bénéfique Manuscrit…


Il n’y a pas d’idée philosophique, si profonde ou si subtile soit-elle, qui ne puisse et ne doive s’exprimer dans la langue de tout le monde (Henri Bergson).

.

Je voudrais vous parler aujourd’hui de "Maléfique manuscrit !", un roman de Marie Agostini.

Marie Agostini est philosophe, enseignante et chercheuse. J’ai eu la chance d’assister à une de ses interventions en 2009 (j’en ai parlé dans un autre blog). Continuer la lecture de « Bénéfique Manuscrit… »

///////

Pour ceux qui croiraient encore qu’internet peut nous rendre encore plus bêtes…

trois singes...

« Alerte, l’écriture se répand… la mémoire et le savoir sont menacés ». C’était du temps de Platon. On craignait déjà que le progrès technique n’attente à la culture.

« Socrate - Eh bien ! j'ai entendu dire que, du côté de Naucratis en Égypte, il y a une des vieilles divinités de là- bas, celle-là même dont l'emblème sacré est un oiseau qu'ils appellent, tu le sais, l'ibis ; le nom de cette divinité est Theuth. C'est donc lui qui, le premier, découvrit le nombre et le calcul et la géométrie et l'astronomie, et encore le trictrac et les dés, et enfin et surtout l'écriture. Or, en ce temps-là, régnait sur l'Égypte entière Thamous, qui résidait dans cette grande cité du haut pays, que les Grecs appellent Thèbes d'Égypte.

Continuer la lecture de « Pour ceux qui croiraient encore qu’internet peut nous rendre encore plus bêtes… »

///////

Non seulement Dieu est mort, mais en plus le Diable a pris les commandes…

Je viens de terminer la lecture d'un véritable petit bijou de drôlerie qui "sans avoir l'air d'y toucher" met le doigt dans le mille sur...bien des choses. Il s'agit de l'histoire de l'arche de Noé, mais complètement "revisited" d'une manière on ne peut plus azimutée, on vous aura prévenus.
Je ne résiste pas au plaisir de vous retranscrire ici un extrait de la fin du livre... Continuer la lecture de « Non seulement Dieu est mort, mais en plus le Diable a pris les commandes… »

/////// ///////