Croyances limitantes : le top 10

Bonjour, Voilà maintenant longtemps que je vous parle de croyances limitantes. Leur appellation complète est "croyances limitantes sur soi-même". Nous les connaissons bien, et savons à quel point elles peuvent nous pourrir la vie.

Or, jusqu'ici, l'idée d'en faire un inventaire ou d'en dresser une liste ne m'était jamais venue… Mais aujourd'hui je suis tombé sur un article de blog que j'aimerais bien vous faire partager. Il s'agit d'une proposition de "Top 10 des croyances limitantes". Voici cette liste…

  1. C’est dangereux d’essayer quelque chose de nouveau…
  2. Je suis trop vieux pour apprendre quoi que ce soit…
  3. Je ne suis pas assez créatif pour réussir…
  4. Je n’ai pas le droit à l’erreur…
  5. Pour mériter ce que je veux, je dois souffrir…
  6. Si je réussis ce que j’entreprends, je ne serai plus le/la même…
  7. Je suis trop timide pour rencontrer quelqu'un…
  8. C’est du regard des autres que dépend mon épanouissement ou mon malaise…
  9. Je ne suis pas capable de réaliser ce projet …
  10. Je suis comme je suis. C’est trop tard pour changer.
Finies les croyances limitantes à cette vitesse... :-)

Ajoutons que le concept de croyance limitante y est très bien explicité, et que chacune de ces dix croyances a droit à son petit texte explicatif, ainsi qu'à une proposition de "question qu'on peut se poser (…ou poser à autrui, dans le cadre d'une relation d'aide) pour réfléchir au moyen d'en sortir". Normal, l'auteur (Christophe Peiffer) est un coach professionnel chevronné. Le lien se trouve ici.

Bien entendu, je vous invite à en profiter pour fouiner un peu partout (…comme je l'ai fait moi-même) sur ce blog plein de ressources…





– Commentaires Facebook –

Le Petit Abécédaire...

"Un ouvrage bien documenté, écrit par quelqu'un qui sait de quoi il parle et qui le fait avec clarté humour et éthique. Les exemples et les conseils sont judicieux et très utiles. Je le recommanderai avec plaisir.."

Josiane de Saint Paul

Quel livre ! Un travail de moine. D'une grande originalité. J'ai à peine commencé à le parcourir et, déjà, je le savoure. Je vais d'ailleurs continuer à le déguster lentement. Bravo !

Serge Marquis


– Commentaires Facebook –

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.