Les jeux psychologiques lorsqu’ils sont initiés par un Sauveur

Cet article fait partie du dossier spécial que nous avons publié à propos des jeux psychologiques


L'article précédent rappelait la composition du "Triangle Dramatique" (Persécuteur / Sauveur / Victime), présentait le Répertoire des jeux psychologique selon Eric Berne, et dressait le tableau des jeux psychologiques lorsqu’ils sont initiés par une Victime

Mais  cela ne doit pas pour autant nous  faire oublier que le sauveur, lui aussi, est également à même d'initier des jeux psychologiques. Pour mémoire, rappelons que le sauveur (...dont nous sommes tous amenés à adopter la posture, à un moment ou à un autre, surtout dans les métiers de la formation, de l'enseignement, et plus largement de la relation d'aide) est un personnage qui vole volontiers au secours d'autrui, tel un chevalier d'autrefois enfourchant son noble destrier pour aller défendre une non moins noble cause, sans toutefois avoir nécessairement reçu de demande précise de la part de qui que ce soit. Un peu plus tard, on reconnaît infailliblement notre sauveur à sa tendance irrépressible à prononcer, un peu déçu, sa phrase préférée : "Pffft... Après tout ce que j'ai fait pour lui/elle/elles/eux !..."

Voici donc aujourd'hui venu le moment de vous présenter le...

Répertoire des jeux psychologiques initiés par un Sauveur (toujours selon Eric Berne)

Pour chacun de ces jeux psychologiques, nous donnons le (ou les) nom(s) sous le(s)quel(s) le jeu est connu, le plus souvent sa traduction en anglais (pour le retrouver dans l’œuvre d’Eric Berne, au besoin), une description sommaire, ainsi que le bénéfice (même s’il peut être en apparence négatif) du joueur lorsqu’il "retire sa mise". Enfin, nous donnons quelques pistes pour éviter d’entrer dans ce jeu… à condition toutefois de le voir venir !

✖ C'est bien parce que c'est vous! ("Si ce n'était pas vous…")

En anglais :"If it weren't for you…"

Description : Faire sentir avec insistance que ce que l'on fait est une faveur qui mérite contrepartie.

Bénéfice : Supériorité donnée par le geste charitable.

Comment l'éviter : Attention! Les faveurs font perdre la liberté. Remettre les choses au clair.

✖ Tous dans le même bateau. Tous solidaires

Description : Refuser d'accepter les différences. Protéger les moutons noirs.

Bénéfice : Éviter de prendre parti. Se protéger. Masquer les différences.

Comment l'éviter : Oser dire son avis calmement sur les gens.

✖ L'arroseur arrosé ("]' essaie simplement de t'aider !")

En anglais : 'I’m only trying to help you."

Description : Intervenir dans les discussions ou les conflits, les désaccords, sans y avoir été convié. Apporter de j'aide à celui qui ne demande rien.

Bénéfice : Colère permise: "les autres sont des ingrats".

Comment l'éviter : Attendre la demande des autres pour intervenir. Et lorsqu'elle survient, prendre soin de demander: "Qu'attends-tu de moi? Que veux-tu que je fasse exactement?"

✖ Y'a qu'à ... Faut qu'on ... J'ai la solution

Description : Donner une solution toute faite, de manière péremptoire et définitive, pour tout problème qui se présente.

Bénéfice : Avoir un sentiment de supériorité, la certitude de posséder la science infuse. Éviter de trop réfléchir.

Comment l'éviter : Être réaliste : il y a plusieurs façons de répondre à un problème. Toute solution possède ses inconvénients, ou défauts.

✖ Je vous défendrai toujours

Description : Arranger la réalité. Nier les faits pour éviter qu'une personne soit sanctionnée d'une manière ou d'une autre.

Bénéfice : Être aimé, remercié, sollicité…

Comment l'éviter : Tout n'est pas défendable. Est-ce vraiment rendre service à quelqu'un que de le survaloriser ?

✖ Ça ira! Ça ira! 

Description : Nier les difficultés qui surgissent en les balayant, en les niant globalement.

Bénéfice : Garder sa sérénité et son optimisme à tout prix, en allant jusqu’à se cacher les difficultés.

Comment l'éviter : Dire: " Et si on regardait les choses en face pour résoudre les problèmes, et pour pouvoir se réjouir VRAIMENT de ce qui va bien? "

✖ Les colombes

Description : Éviter les conflits. Rechercher le consensus à tout prix. Se faire tout petit dès qu'il y a un léger désaccord ou une divergence d'opinion, de conception ...

Bénéfice  : Vivre dans un climat d'entente, même fausse, dans une passivité confortable. Éviter la souffrance.

Comment l'éviter : Attention! La paix peut mener à la guerre (Ex : Munich en 1938 !). Avaler constamment des couleuvres mène parfois à des explosions dévastatrices, auxquelles les autres ne comprendront rien.

✖ Le pyromane pompier

Description : Plaisir du Persécuteur reconverti en Sauveur: divulguer des informations, diviser, puis proposer ses services pour réconcilier tout le monde.

Bénéfice : Être tout puissant. Se montrer indispensable.

Comment l'éviter : Refuser de demander de l'aide pour régler ses problèmes de personne à personne.

✖ Au four et au moulin

Description : En faire trop. "Stakhanoviste" : heures supplémentaires, weekends, soirées ...

Bénéfice : Éprouver de la joie à se croire indispensable.

Comment l'éviter : Attention: au four… au moulin, et pour finir... à l'hôpital ! Penser à prendre soin de soi.

✖ L’arbitre tribunal

En anglais : "Courtroom"

Description : Tenir le rôle de l'avocat dès qu'une personne est critiquée ou évaluée. Ne pas supporter qu'une personne endosse un reproche, quel qu'il soit.

Bénéfice : Se comporter en Zorro ! Satisfaction de défendre la veuve, l'orphelin et tous les opprimés de la terre.

Comment l'éviter : Refuser de laisser quelqu'un décider à votre place. Être autonome. S'informer sur ses droits.

_

Mais qu'est-ce qu'un sauveur, au juste ?...

Pour en apprendre plus sur la personnalité du sauveur, vous pouvez avec profit consulter cet article, où nous lui donnons le nom de "carpe pseudo-éclairée".

Voilà. L'article suivant est consacré aux jeux psychologiques de la terreur de toutes les mers du globe : le persécuteur.

Article précédent : Les jeux psychologiques lorsqu’ils sont initiés par une Victime Article suivant : Les jeux psychologiques lorsqu’ils sont initiés par un persécuteur



– Commentaires Facebook –

Le Petit Abécédaire...

"Un ouvrage bien documenté, écrit par quelqu'un qui sait de quoi il parle et qui le fait avec clarté humour et éthique. Les exemples et les conseils sont judicieux et très utiles. Je le recommanderai avec plaisir.."

Josiane de Saint Paul

Quel livre ! Un travail de moine. D'une grande originalité. J'ai à peine commencé à le parcourir et, déjà, je le savoure. Je vais d'ailleurs continuer à le déguster lentement. Bravo !

Serge Marquis


– Commentaires Facebook –

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.