On ne dit jamais assez (de Louis Chedid)

Connaissez-vous le Vocoder ?

Ce fut un mini synthétiseur, fabriqué par Korg en 1978. Sa particularité : Il comportait un microphone dans lequel on pouvait chanter bien sûr... tout en jouant (en plaquant des accords, principalement) sur le clavier du synthé... lequel nous restituait toutes les notes jouées, et ceci en reproduisant le timbre de notre voix (ou de n'importe quoi d'autre) captée en direct par le microphone. Le plus souvent, quand on y parvient, cela donne un effet "chœur de voix archi synchrones", à la limite du robotique diront certains...

On ne compte plus les artistes ayant expérimenté cette technique (parmi eux Kraftwerk , Herbie Hancock, Alan Parsons Project, Tangerine Dream, Frank Zappa, Electric Light Orchestra, Mike Oldfield ou Joe Zawinul).

Aujourd'hui je me suis efforcé de dompter un Vocoder virtuel (enfermé dans mon PC, si on veut).

On peut entendre sous ces lignes le résultat sur une chanson de Louis Chedid que j'ai adaptée à ma sauce. En plus j'adore ce monsieur, ainsi que tout ce qu'il fait, et ceci depuis  une sacrée lurette...

Le clip ci-dessous a été tourné le 20 mai 2020 dans le parc du château de la Roche-Jagu (Ploëzal,Côtes-d'Armor).

 


– Commentaires Facebook –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *