///////

C’est fou ce que l’être humain peut être “autocentré”…

Extraits de la retranscription d'un entretien avec Alexandre Astier diffusé sur Axolot (la chaîne YouTube de Patrick Baud) dans la série "CHASSEURS DE MONDES".

A propos des recherches entreprises sur les exoplanètes

Question : Certains pensent que c'est aussi un moyen de trouver un plan B, au cas où ici ça deviendrait invivable…

Réponse d'Alexandre Astier :
Je pense que c'est une c'est une autre façon d'être dégueu en fait, c'est-à-dire qu'à partir du moment où tu as foutu ton plastique dans l'eau et que, bon, ben l'eau est pourrie, il va falloir trouver une autre eau où mettre ton plastique... Normalement c'est pas comme ça qu'on fait. Quand t'as pas rangé ta cuisine tu vas pas bouffer chez ton voisin...

Autre extrait (à propos des défenseurs des animaux).

Vous avez peut-être remarqué qu'il n'y a pas beaucoup de défenseurs des huîtres...
Y'a des défenseurs de plein de "…trucs qui ont des yeux et qui sont capables de nous émouvoir", mais dès que ça commence à être une forme de vie un peu plus "ennuyeuse", déjà la compassion humaine s'en va, pratiquement.




Pour visionner l'entretien dans son intégralité :


– Commentaires Facebook –
///////

Un morceau pas comme les autres…

Pochette I can't remember love (par Bernard Lamailloux)

En octobre 2020, en regardant sur Netflix la mini-série "Le jeu de la dame", j'ai été séduit par une chanson, un piano voix interprété par une jeune femme inconnue à mes oreilles. J'ai immédiatement voulu la shazamer, mais l'appli a affiché "Aucun résultat", ce qui m'a beaucoup déçu. Continuer la lecture de « Un morceau pas comme les autres… »


– Commentaires Facebook –

///////

David Zinn, un artiste de rue pas comme les autres

 
Utilisant uniquement des petits bouts craie et de charbon, il transforme sa ville en un univers délirant. David Zinn est un street artist plein de fantaisie, d’humour et de poésie.
Son terrain de jeu : la ville de Ann Arbor, dans le Michigan. Voilà plus de trente ans que ce personnage étonnant parcourt sa ville de long en large avec ses craies pour y dessiner ses animaux et ses petits monstres gentils partout où son imagination lui commande de le faire : dans l’anfractuosité d’un pavé, autour d’une brindille d’herbe, au pied d’un escalier, sur une armoire électrique… Art éphémère par excellence, puisqu'hélas tout disparaît à la moindre pluie (contrairement à tant d'autres qui... mais bon, je m'égare 🙂 ).
Par chance, ce garçon prend des photos à chaque fois.
Je vous recommande très chaleureusement son site :

https://zinnart.com/

(Le ballet des lapins nécessite de la concentration et de la volonté parce que les tutus sont délicieux à leurs papilles) 

Bernard Lamailloux a écrit
un "Petit abécédaire..."

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Deformation-BD-ver.-2.0.png.
 
 

"Un ouvrage bien documenté, écrit par quelqu'un qui sait de quoi il parle et qui le fait avec clarté humour et éthique. Les exemples et les conseils sont judicieux et très utiles. Je le recommanderai avec plaisir.."

Josiane de Saint Paul

 

Quel livre ! Un travail de moine. D'une grande originalité. J'ai à peine commencé à le parcourir et, déjà, je le savoure. Je vais d'ailleurs continuer à le déguster lentement. Bravo !

Serge Marquis

 

– Commentaires Facebook –
///////

Subvocalisation, lecture orale et tranches de vie

La subvocalisation est un phénomène consistant à prononcer mentalement les mots lus lors d’une lecture silencieuse.

Quand le sujet ne peut pas s’empêcher de prononcer les mots lus à voix haute au fur et à mesure de la lecture, on parle alors de « lecture orale ».

Continuer la lecture de « Subvocalisation, lecture orale et tranches de vie »


– Commentaires Facebook –
/////// ///////

La route appartient à tout le… euh, surtout à moi en fait

Récemment j'ai eu l'occasion de parcouru un post sur Facebook, où il était question de la cause des cyclistes, trop souvent victimes du comportement des automobilistes.  L'auteur en appelait à la création d'une véritable "campagne de prévention" apte à éduquer nos comportement, et à agir contre les incivilités routières, qui dans de trop nombreux cas peuvent être mortelles.

Habituellement je n'engage jamais la discussion sur les réseaux sociaux, qui à mes yeux représentent beaucoup de choses sauf une agora où les divergences de vues peuvent être discutées avec sérénité. Mais là, je n'ai pas pu me retenir. Sous ces lignes, le texte de ma modeste contribution. Continuer la lecture de « La route appartient à tout le… euh, surtout à moi en fait »


– Commentaires Facebook –

///////

Amoureux…

J'aimerais vous présenter cette fabuleuse chanson de la chanteuse Clio (il s'agit de "Amoureuse", transposée en "Amoureux").

Parce que je me suis complètement reconnu, tout simplement 🙂

Continuer la lecture de « Amoureux… »

– Commentaires Facebook –
///////

En amour avec toi – le remix

(home) studio d'enregistrement de Bernard

Bonjour,

Certains s'en souviennent peut-être : en 2018 j'avais enregistré une reprise d'une chanson vieille de 300 ans, créée en France par Jean-Paul-Égide Martini , puis modifiée et adaptée en 1960 par Elvis Presley. Tout a déjà été raconté dans cet article...

Ainsi, une chanson qui s'est d'abord appelée "Plaisir d'Amour" est devenue  par la suite "Can't help falling in love with you", et plus récemment, à mon modeste niveau "En amour avec toi".

Il y a quelques jours j'ai décidé d'en faire un remix, en faisant figurer au tout début un mélange de deux courtes reproductions très sobres de "Falling in love", deux "pianos-voix" interprétés il y a quelques années par Kina Grannis , puis Haley Reinhart. Et comme je ne pouvais pas me résoudre à laisser ces dames toutes seules avec leur piano, je me suis permis de les accompagner avec un chœur d'une dizaine de voix que j'ai réalisées tout seul comme un grand, grâce à la magie des ondes comme disaient les anciens...

Ensuite, ma version proprement dite commence... Arrivé à un point approximatif de 2 mn 20 s, il y a une nouvelle intervention involontaire : celle d'une troisième femme qui, cette fois-ci, n'est autre que... la femme de ma vie ! 🙂

C'est dire si j'étais bien entouré... Mais je vous laisse en juger par vous-mêmes !

Autres liens :

 

Guitare(s) seule(s)

 

Mes chansons à moi...

 

Toutes mes ''chansons des autres''...

 

 

 

 

 


– Commentaires Facebook –

///////

Le chuchoteur (extrait)

La presse allait se jeter voracement sur l’histoire et, en peu de temps, elle piétinerait tous les aspects de la vie de Bermann, sans faire de distinction. Son suicide avait valeur d’aveu. Les médias aller donner leur propre version des faits. Ils avaient désigné l’homme pour jouer le rôle du monstre, sans contradiction possible, ne se fiant qu’à la force de leur unanimité. Ils allaient le tailler en pièces, comme on supposait il l’avait fait avec ses petites victimes, sans pour autant cueillir l’ironie de ce parallèle. Ils allaient tirer des litres de sang de toute cette histoire, pour pimenter leurs premières pages, les rendre plus appétissantes. Sans respect, sans équité. Et si quelqu’un se permettait de le faire remarquer, ils se retrancheraient et derrière un "droit à l’information", pratique et toujours d’actualité.

Donato Carrisi, "Le Chuchoteur".

 


– Commentaires Facebook –

///////